• Jeux d'éventail

     Jeux d'éventail


  • Commentaires

    1
    Mercredi 19 Juin à 14:34

    Le jeu de l’éventail

     

    Connaissez-vous le jeu de l’éventail ? lui dit-elle.

    Pas encore. Lui répond-il.

    Bonne réponse. Le jeu de l’éventail est un jeu traditionnel japonais qui se joue à deux.

    Un… ? C’est une blague ?

    Ne soyez pas malotru voulez-vous ? Pour jouer au jeu de l’éventail, il vous faut…

    Il me faut…

    Elle déploie un immense éventail de papier.

    Un éventail traditionnel japonais. Ne dites-rien.

    Je ne dis rien.

    Une femme sans jupe. Dans la tradition japonaise, la jupe est synonyme de froideur.

    Elle quitte sa jupe légère d’un geste souple, tourne lentement, bras écartés, souriante. Un body noir agrémenté de dentelles, un décolleté vertigineux, de longues jambes galbées de bas de soie, jarretelles à volants, une culotte d’une transparence de bon aloi, des chaussures ouvertes constellées de brillants en nuée d’étoiles.

    Il frémit.

    Qu’en pensez-vous ? La femme vous convient-elle ?

    Il avale sa salive.

    Fabuleusement.

    Pas de compliments déplacés je vous prie. Interdiction de tenter de déstabiliser l’adversaire avant le début du jeu. Nous commençons ?

    Nous commençons.

    Elle fait vibrer artistiquement l’éventail le long de son corps, masquant tour à tour telle ou telle partie sensuelle, en dévoilant telle autre.

    La règle du jeu est simple. Je joue de mon éventail, vous cachant presque tout mon corps. Lorsque, d’aventure, vous réussissez à en apercevoir une parcelle, citez-la avant qu’elle ne disparaisse à nouveau. Essayez, soyez rapide.

    Jarretelle gauche.

    Pas assez rapide, essayez encore.

    Jarretelle droite.

    Eh non, toujours pas, soyez plus rapide.

    Un peu vexé, il se mord la lèvre, se concentre, menton sur les mains, coudes sur les genoux.

    Il lance très vite.

    Slip transparent.

    Oups ! Réussi.

    Elle marque une pose, retire délicatement le fin morceau de vêtement, le pose au sol devant lui.

    Un premier trophée.

    Il a la bouche sèche.

    Elle fait vibrer le paravent de papier autour de son corps.

    Je vois que vous avez compris le principe. Si vous réussissez à aller jusqu’au bout, il y a une seconde partie de ce jeu traditionnel que je vous expliquerai… ensuite. Prêt ?

    Il sourit.

    Plutôt deux fois qu’une. Puis-je cependant vous poser une dernière question ?

    Mais oui, faites.

    Si je comprends bien, dans ce jeu traditionnel japonais, c’est toujours la femme qui perd ?

    Détrompez-vous. C’est ce que croit l’homme qui, comme chacun le sait, est moins futé que nous. Au vrai, dans ce jeu traditionnel japonais, c’est toujours, je dis bien toujours, la femme qui gagne.

     

      • Jeudi 4 Juillet à 16:28

        Et voltigent les dentelles , après un savant jeu de cache-cache

        illusion du " parieur"

        coup de l'éventail  , pour brasser du vent ...

        chut pour la seconde partie ...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :