• Le point du jour

     Le point du jour


  • Commentaires

    1
    Olivier
    Vendredi 14 Septembre à 10:39

    Une jolie géographie inspirante.

    Baisers ma belle Alcina

    2
    Dimanche 16 Septembre à 10:26

    Lascive et pensive, la belle regardait par la fenêtre.

    Une lumière dorée irisait l’ombre des cheveux, caressait le modelé d’une épaule, enveloppait l’arceau du bras pour finir sa course, perverse et douce, le long d’une hanche, d’un modelé de tissu, d’une jambe à peine aperçue sous l’ombrage des plis de la robe.

    Le jour se levait sur Paris, le jour se levait sur elle qui regardait Paris.

    Lui, envouté, notait deux trois choses qui feraient peut-être une histoire, qui, en tout cas, décrivaient déjà un instant hors du temps.

    Il n’osait parler.

    Il songeait.

    Il rêvait.

    Ni l’un ni l’autre ne bougeaient, lui admirant, elle le sachant.

    Un instant immensément long, plusieurs secondes d’éternité peut-être, dévida l’écheveau d’une heure arrêtée, le fil d’une passion sauvage et sensuelle. Le grincement léger du crayon sur le papier gravait  l’espace, pareil au bruissement d’aile d’un oiseau mouche.

    Il écrivait sans s’en rendre compte des choses tendres et voluptueuses.

    Elle frissonna soudain, étira les bras, le dos, puis se retourna d’un froissement d’étoffe.

    Un sourire aux yeux.

    Et si on allait se promener ?

    Il sourit à son tour.

    Oui, allons nous promener, mais tu sais ce que je veux.

    Malicieux.

    Alors, pour lui faire plaisir, elle enleva tout, ne gardant que la robe légère flottant  sur ses jambes nues prolongées de  la longueur de deux talons immenses, affutés comme des rasoirs.

    Ils allèrent se promener.

    3
    Dimanche 16 Septembre à 14:27

    La robe est fluide , caressant la peau nue , frôlement de la soie , légères sinuositées du porte-jarretelles ,

    elle se tient juchée sur ses stilettos , le reste des ses sous-vêtements gît sur le sol . Un vent léger se faufile

    entre ses jambes , quand ils se sont retrouvés sur le boulevard ...

     

    Magique encore votre crayon , cette fois sur le drapé de ma robe

    et l'inspiration si érotique ...provoquée

    Mille mercis à vous , bises lumineuses

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :