• Rêve doré ...

     Rêve doré ...


  • Commentaires

    1
    Lundi 26 Novembre à 05:56

    Toute d"'élégance et raffinement. .

     

    Bisous

    smile

    2
    Lundi 26 Novembre à 17:57

    Il entra sans bruit dans la pièce.
    Elle rêvait.
    Que pouvait-elle rêver en cet instant ?
    A des fleurs, des oiseaux, un souffle de vent dans les branches, un paysage, une mer, le lent ballotement des vagues sur une grève de sable fin.
    Où se trouvait-elle ?
    Volait-elle au dessus d’une ville, par delà un désert ? Marchait-elle sur un chemin dans les collines ou dans les bois ?
    Peut-être se baignait-elle ? Il l’imaginait, flottant doucement sur une rivière transparente, le bras alangui, comme là, sur ce lit, les yeux clos, l’eau filant entre ses doigts, le long de sa nuque.
    Elle souriait à peine comme une ombre sur son visage, sur sa bouche.
    Qui pouvait-elle être ?
    Peut-être une chatte, féline, tigresse, tendre et griffeuse comme elle savait le devenir, comme il aimait qu’elle soit.
    Où un animal fin et gracieux, licorne ou biche, dansante et vive, filant au dessus des buissons.
    Elle rêvait.
    Elle avait mis pour lui plaire cet ensemble de dentelles blanches, ce corsage transparent, ces bas.
    Elle avait enfilé, par fantasme, pour qu’il lui invente une histoire, ces gants dorés, ce masque, ces plumes, ces escarpins dessinés en écailles de serpents.
    Elle voulait l’attendre, voilà qu’elle s’était endormie, les draps froissés, les yeux fermés, la bouche offerte.
    Et voilà qu’il la regardait, rêvant de ses rêves, cherchant à la suivre dans son voyage imaginaire.
    Elle s’étira dans un mouvement parfait, lent, de chatte tigresse.
    Le regarda à son tour.
    Il resta un moment à l’admirer puis sourit.
    ‒ A quoi rêvais-tu ? dit-elle

      • Jeudi 29 Novembre à 14:06

        Oui à quoi rêvais-tu ?

        Elle se défroissait  de la brume d'un rêve

        elle sortait du cocon brumeux

        elle était loin , peut-être avait-elle traversé  des galaxies inconnues

        Lui  la contemple , interrogateur , rêveur , là sur le satin  ♥

         

        ( merci François , pour ce texte évocateur , rêveur ...)

    3
    Samedi 1er Décembre à 12:32

    La Belle alanguie, la Belle endormie

    Attendait-elle, ici, qui viendrait, sans bruit,

    Celui qui, d'un geste aisé, peut-être d'un baiser,

    Lui offrirait, décidé, l'espoir et l'éternité...

     

    Un ravissement visuel, chère Alcina !!

    Baisers délices.

      • Dimanche 2 Décembre à 16:40

        Quel Prince , quel messager  viendra réveiller la rêveuse ?

        Baisers doux

    4
    TonFl35
    Dimanche 2 Décembre à 12:53
    J aime beaucoup cette série.
    Il y a de toi,
    Lumineuse et plus intime.
    Les rêves sont dorés,
    Mon regard est à nouveau éveillé.
    Il faut savoir dire merci.
    Quand les images deviennent poésie.
      • Dimanche 2 Décembre à 15:58

        Lumineuse , peut-être pour éclairer  cette saison qui se veut bientôt festive

        avec ses tentations & ses cadeaux .

        Bises remerciantes 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :