• Timide cheville

     Timide cheville


  • Commentaires

    1
    CERVIN 10
    Mardi 21 Mai à 10:39

    Savoureux croisé de jambes

     

    2
    Mercredi 22 Mai à 18:33

    La passante

     

    Il travaille sur son ordinateur.

    Absorbé.

    Sans bruit, dans un souffle, elle entre.

    Il ne l’a pas entendu.

    Elle passe près de lui. Il perçoit un froissement d’étoffe, un frisson de parfum.

    Il ne s’arrête pas, avalé par son écran. Un roman à finir, une nouvelle à écrire.

    Légère, elle se pose sur un tabouret de fer blanc.

    Qui ne grince pas.

    Un instant, plus rien ne bouge que le battement de ses doigts sur le clavier.

    Elle sourit.

    Songeuse.

    Invente-moi une histoire.

    Il lève le nez, la découvre dans un éblouissement.

    Une superbe fée brune.

    Un décolleté provoquant, une robe souple à revers de transparence, des gants noirs, infiniment, jusqu’au haut de ses bras blancs.

    De longues jambes ombrées de satin, des chaussures à boucles de diamants, à franges amusantes et sensuelles sur des pieds offerts.

    Et, pour finir…

    Un masque sur son visage ne dévoilant que ses yeux.

    Il la regarde.

    Longtemps.

    Plaisir !

    T’inventer une histoire ? Oui, c’est une belle idée.

    Alors il retourne à son ordinateur, range soigneusement les travaux en cours, écrit en Calibri 11 sur le haut de sa page :

    « La passante ».

    Il imagine qu’elle entre dans la pièce.

    Il décrit son habillement, ses gestes silencieux, la façon dont elle s’assied sur ce tabouret, la manière dont elle l’observe, un sourire sur les lèvres, avant de lui dire.

    « Invente-moi une histoire ».

    Il imagine comment elle sort de la pièce, descend l’escalier, traverse le hall de son immeuble.

    Le claquement des talons sur le marbre clair.

    Comment elle emprunte le boulevard, monte dans une longue voiture rouge qui l’attendait au bord du trottoir.

    Il imagine…

    Mais avant de continuer, il lève le nez.

    La cherche.

    Elle n’est plus là.

    Ce n’est pas grave.

    Maintenant elle flotte dans son ordinateur, dans son aventure. Il peut la suivre où il veut, comme il veut.

    Tout le temps.

    Il sourit.

    Et son sourire ressemble exactement au sourire qu’elle a eu tout à l’heure.

    Que va-t-elle devenir ?

    Un texte court ?

    Une nouvelle ?

    Un roman ?

    A suivre…

     

    3
    Samedi 25 Mai à 15:39

    Envolée , délitée , évaporée ?

    Pourtant il n'avait pas rêvé , elle était là assise sur le tabouret , lui a parlé

    elle a même répondu et demandé < Invente-moi une histoire >

    Trop de café ? , Manque de sommeil ? fatigue saisonnière ?

    besoin d'évasion , au-delà de ce bureau confiné , feutré ...

    Il l'a imaginé , dessiné , croqué ...il était dans le tableau , dans l'histoire

    ( comme Norman Rockwell devant sont chevalet http://all4prints.com/fr/art/1631-norman-rockwell-triple-self-portrait.html)

    Juste le temps d'une respiration , d'un geste ...il avait fermé les yeux trop vite

    la passante , oui rien qu'une passante s'était évanouie , il ne gardera qu'un sillage de sa fragrance et des mots prisonniers dans ta tête ♥

    4
    Mardi 4 Juin à 06:31

    Une belle série sexy et glamour. Cette pause est ma préférée. Tes jambes magnifiques semblent interminables! Je comprends pouquoi tu sais si bien inspirer les mots

    Bisous admiratifs!

    yes

      • Mardi 4 Juin à 16:26

        Merci Martine  ( j'ai mon fan club)  merci pour tes compliments ( mais tout est dans l'effet d'optique !)

        Bisous , bisous

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :